L’entretien du matériel

Vous vous êtes toujours demandé quoi faire pour bien entretenir votre équipement… Les quelques conseils qui suivent peuvent vous aider. En aucun cas ces indications ne sont des obligations ! Cependant, si vous appliquez ces quelques règles de bon sens, vous prolongerez la vie de votre matériel…

Règle N° 1 : le rinçage à l’eau douce

Rincez toujours votre équipement à l’eau douce particulièrement si vous avez fait une plongée dans une eau salée, sale ou polluée. Insistez bien sur le rinçage de votre détendeur (Vous seriez étonné de voir que même si rien n’y paraît, il y a toujours accumulation de terre, boue, feuille ou de sable).
Entretien de base: éviter l’exposition inutile au soleil

Règle N° 2 : le séchage à l’ombre

Evitez de laisser sécher votre équipement au soleil, vous en prolongerez la durée de vie.

Règle N° 3 : le non-écrasement du néoprène

Evitez d’écraser inutilement toute pièce d’équipement en néoprène. Évitez de laisser votre combinaison pliée dans le fond de votre sac de plongée sous le poids de votre attirail de plongée. Ceci aurait pour effet d’écraser le néoprène et de diminuer ses propriétés de protection thermique.

Evitez de suspendre votre combinaison sur des cintres métalliques. Suspendez la sur des cintres en bois ou en plastique très larges. Ceci aura pour effet que le néoprène par exemple au niveau des épaules de la veste ne soit pas complètement écrasé.

Si vous avez une combinaison étanche ou semi-étanche, appliquez une cire appropriée sur la fermeture éclair grosso modo toutes les 2 plongées mais cela peut varier selon la marque du costume. Informez-vous auprès de votre boutique de plongée. Après un certain nombre de plongées, pensez à appliquer du talc sur les manchons de poignets et du cou, ce qui prolonge leur durée.

Règle N° 4 : le rangement à plat

Evitez de plier inutilement votre combinaison ou de la suspendre trop longtemps.

Ne pliez pas les flexibles de votre détendeur.

 

Règle N° 5 : le nettoyage au savon

Votre combinaison peut se salir si vous “raclez” le fond. Dans ce cas, utilisez un savon doux. Pour vos bottillons, vous pourrez constater qu’ils ont tendance à conserver certaines odeurs désagréables… Pensez donc à les nettoyer avec un produit désinfectant (assurez vous qu’il n’endommage pas le néoprène et qu’il soit hypo-allergénique) régulièrement (vous éviterez mycoses et odeurs).. Faites ensuite sécher à l’extérieur.

Pour le gilet stabilisateur, nettoyez à l’eau douce (si nécessaire avec une petite brosse). Relachez les courroies en position initiale. Videz l’eau qui pourrait s’être introduite à l’intérieur.

Règle N° 6 : la désinfection

Pensez à désinfecter régulièrement les embouts de vos détendeurs. Pour cela, utilisez une dilution d’eau de javel et faites tremper (demander à votre revendeur si l’équipement ne peut pas être endommagé par l’eau de javel).

Règle N° 7 : la préservation de l’étanchéité

Les joints d’étanchéité ont besoin d’une fine couche de silicone. Vous pouvez vous en procurer chez votre boutique de plongée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.